lundi 24 septembre 2012

L'ADN des abeilles se modifie.



Nous savons que les abeilles effectuent diverses fonctions au cours de leur vie : nourrices, gardiennes, butineuses, exploratrices...
Les apiculteurs ont également remarqué, lors de la création d'un essaim par exemple, que les butineuses de retour à la ruche après la manipulation redevenaient alors des nourrices devant la baisse d'effectifs de ces dernières.

En effet, lorsque l'apiculteur prélève des rayons ou cadres contenant des larves et des nourrices pour créer un autre essaim, les abeilles de la ruche d'origine se répartissent différemment les tâches pour que les plus jeunes soient alors prises en charge.

Une équipe de chercheurs américains a décidé de vérifier si le changement de fonction avait un impact sur leur séquence génétique. Les résultats sont sans équivoque. Non seulement les abeilles ajustent leur comportement social mais aussi  leur ADN, ce qui signifie que leur organisme s'est adapté  à la nouvelle tâche qui leur incombe. En effet, voler de fleur en fleur ne demande pas les mêmes propriétés mécaniques que de veiller aux provisions de la future génération.

Encore une fois, la Nature fait bien les choses.

Plus d'infos sur ce site et celui-ci.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voici la marche à suivre pour publier un commentaire :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous.
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire.
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3/ Vous pouvez vous abonner par email pour suivre les réponses de cet article (lien sous la zone de rédaction du commentaire).
4) Cliquer sur "Publier" pour valider.

Le message sera publié après modération.

Merci.