lundi 29 octobre 2012

Une ruche Warré prête pour l'hiver.



Je suis passé aujourd'hui sur mes ruchers en altitude (1200 m) afin de m'assurer que les ruches étaient dans les meilleures conditions pour passer l'hiver. Je ne parle pas des provisions qui ont été contrôlées les mois précédents mais bien des conditions extérieures des ruches, à savoir :

- veiller à ce qu'il n'y ai pas d'entrée d'air entre les éléments ou entre l'élément supérieur et le toit, dans le cas contraire il en résulterait un perte de chaleur au sien de la ruche.
- une bonne fixation des grilles d'entrées pour empêcher les rongeurs de faire des dégâts.
- un auvent amovible de ma fabrication, pour éviter que la neige ne bouche les entrées. En effet, ce rucher pendant l'hiver n'est plus accessible, sauf  au terme d'une marche de 2 heures en raquettes. Je ne peux donc pas y aller tous les jours !
- j'ai posé un toit Dadant sur le dessus, toujours pour dévier la neige.
- un haubanage par le biais de cordes et de pieux.
- une sangle pour lier fermement les éléments entre eux.
- de lourdes pierres sur les deux toits superposés.

Voilà, maintenant si les colonies sont assez fortes, l'hiver devrait bien se passer. Questions réserves, mes ruches Warré sont sur trois voire quatre éléments, car à 1200 m il faut de bonnes quantités de miel. 

Pour des conseils et savoir ce qu'il se passe dans vos ruches en hiver consulter le calendrier apicole de laruchewarre.fr

Et vous comment préparez-vous vos abeilles?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voici la marche à suivre pour publier un commentaire :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous.
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire.
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3/ Vous pouvez vous abonner par email pour suivre les réponses de cet article (lien sous la zone de rédaction du commentaire).
4) Cliquer sur "Publier" pour valider.

Le message sera publié après modération.

Merci.