lundi 10 décembre 2012

Ruches Warré sous la neige.

Cette année la neige ne s'est pas fait attendre dans les Pyrénées.
Mes abeilles sont désormais seules face à leur destin.  J'espère que cette neige précoce pour cette altitude n'annonce pas un hiver trop rude. 
Un hiver bien marqué est paraît-il préférable à un doux,  évitant ainsi les abeilles d'hiver de se fatiguer à butiner. 

Il ne me reste plus qu'à attendre une belle journée pour voir si les abeilles sont au rendez-vous sur la planche d'envol. 
Si l'essaim est assez fort il progressera verticalement dans les réserves de miel qui sont dans les éléments supérieurs. Dans le cas contraire il pourra mourir à quelques centimètres de sa nourriture. Pour mieux comprendre le déplacement des abeilles pendant l'hiver voir le mois de décembre dans le calendrier apicole.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voici la marche à suivre pour publier un commentaire :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous.
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire.
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3/ Vous pouvez vous abonner par email pour suivre les réponses de cet article (lien sous la zone de rédaction du commentaire).
4) Cliquer sur "Publier" pour valider.

Le message sera publié après modération.

Merci.