lundi 4 février 2013

Les pesticides clairement montrés du doigt ! (Mise à jour)

Article du 23 janvier : Trois pesticides, Clothianidine, Imidaclopride et Thiamétoxame sont jugés par l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments comme dangereux pour les abeilles. 


Mieux connus sous les noms de Gaucho, Cruiser ou encore Régent ces pesticides utilisés en granules ou en enrobage semences, sont dissous dans la terre dès que la graine y est déposée. La plante se nourrit de ce pesticide et en émanera une toxicité tout au long de sa vie. 
Si les abeilles viennent par la suite butiner cette plante ou boire les gouttelettes émises, dans le cas du maïs par exsudation, peut alors s'en suivre désorientation, perte de mémoire des butineuses et mort.

Le Journal Le monde en parle plus en détails dans son article du 16 janvier.

Mise à jour du 4 février :

La commission Européenne a pris une décision mais celle-ci est une demi-mesure pour ne fâcher personne.

Les trois pesticides sont interdits pendant deux ans uniquement sur certaines cultures : colza, tournesol, maïs et coton, jugées comme attractives pour les abeilles. Ne sont pas concernées les cultures dites d'hiver comme le blé et l'orge.

Le problème est que les pesticides émis lors de la culture précédente suffiront à contaminé la suivante même si en effet la dose sera plus faible, elle risquerait d'être tout de même trop importante pour les abeilles.

Selon Dave Goulson, professeur à l'université de Stirling au Royaume-Uni, cette mesure aura au moins le mérite de prouver l'inutilité des traitements sur le rendement des céréales.

Plus de détails dans cet article.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voici la marche à suivre pour publier un commentaire :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous.
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire.
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3/ Vous pouvez vous abonner par email pour suivre les réponses de cet article (lien sous la zone de rédaction du commentaire).
4) Cliquer sur "Publier" pour valider.

Le message sera publié après modération.

Merci.