mardi 19 février 2013

INRA : Dossiers Abeilles et frelons asiatiques

l'INRA comme vous le savez, publie régulièrement des études très intéressantes concernant les abeilles. Suite à une mise à jour de leur site deux dossiers ont vu le jour :





- Abeilles, reine de la survie. Un bon résumé accompagné de chiffres clefs fiables, en voici des extraits :

"En France, environ 70 % des 6 000 espèces de plantes recensées, sauvages et cultivées, sont pollinisées par les insectes pollinisateurs et certaines plantes en dépendent totalement.(...)Les pollinisateurs pèsent 153 milliards d'euros"C’est le chiffre auquel sont parvenus des chercheurs de l’Inra pour estimer la valeur économique de l’activité pollinisatrice des insectes, essentiellement des abeilles (programme Alarm, 2006-2009). Soit 9,5 % en valeur de l'ensemble de la production alimentaire mondiale."

Et également cette petite vidéo pour présenter les méthodes utilisées pour réaliser les études.


Comment empêcher le frelon de faire son miel des abeilles ? 

Une vidéo vient illustrer la prédation du frelon, vous pouvez également voir ici l’illustration de l'INRA présentant le cycle de vie du frelon asiatique. 

En comparaison au frelon Européen qui a une colonie constituée d'une centaine d'individus, son concurrent asiatique réalise des nids allant jusqu'à 10 000 insectes.


Une vidéo sur le site présente à nouveau leur méthodes de recherche. Pour le moment nous n'avons aps encore d'élément permettant de lutter efficacement contre ce prédateur.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voici la marche à suivre pour publier un commentaire :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous.
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire.
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3/ Vous pouvez vous abonner par email pour suivre les réponses de cet article (lien sous la zone de rédaction du commentaire).
4) Cliquer sur "Publier" pour valider.

Le message sera publié après modération.

Merci.